NOYERS

 

 

 

 

 

Noyers, vicus Nucharius au XIe siècle, était une paroisse et une commune qui furent réunies à celle de Nouâtre après 1830. L'église paroissiale dédiée à Saint Jean existe encore.

L'église St jean de Noyers

L'église Saint Jean de Noyers, qui n'est pas désaffectée, est un petit édifice roman dont la façade et le choeur ont été refait au XVIIIe siècle. Son clocher, très simple ressemble à celui de Ports, qui l'a peut être inspiré : c'est un clocher-mur à deux baies constituant l'amortissement du mur de façade, exemple rare en Touraine que l'on ne retrouve, au nord de la Loire, qu'à Mazières et à Saint Symphorien-les-Ponceaux. Les voûtes en pierre ont été remplacées par une couverture en charpente lambrissée, et un mur plat a remplacé l'ancien choeur et l'ancienne abside ; on peut y voir des fonds baptismaux du XIIe siècle et un fragment du pavement (XIIIe-XIVe siècle) de l'ancienne église abbatiale fixé sur le mur nord.

Fonds Baptimaux du XIIème siècle de l'église St Jean de NoyersPavements du XIII-XIVème siècle de l'église St Jean de Noyers

A l'extérieur, on notera de remarquables graffiti :cavalier avec heaume et lance, bateaux de Vienne, oiseau et formes géométriques du Moyen Age.

graffitis de l'église St Jean de Noyers

 

De l'Abbaye de Noyers, il reste d'imposants et froids bâtiments du XVIIe siècle, à combles mansardés, transformés en ferme (l'aile sud), des vestiges de la salle capitulaire (classée en 1964), deux bâtiments perpendiculaires, et au nord, le portail avec arc en plein cintre, caisson à fleur de lys et piliers avec guirlandes et têtes décoratives ; il est jouxté de deux pavillons à combles mansardés.

Porche de l'Abbaye de Noyers

Le porche et la façade sud du bâtiment conventuel sont inscrits à l'Inventaire des Monuments Historiques depuis 1971. Le bâti du bourg est encore pur, avec des maisons anciennes : XVe siècle, et même XIIIe siècle pour une demeure avec fenêtres à arcs trilobés. On remarque, à chaque coin de porte ou de rue, des blocs de roches dures prélevées dans les alluvions de la Vienne, qui avaient pour mission d'empêcher les voitures ou les chars d'effriter les murs ou les pilastres en Tuffeau.

Reste de l'abbaye vue du Vieux Ports

Certains jours d'hiver, on ne voit personne dans les rues, et comme les bâtiments sont malgré tout en bon état, on se croit soudain plongé dans une autre époque. Le manoir de TOULVOIS au bord de la Vienne, est un bâtiment du XVIIIe siècle, avec portes à pilastres doriques, fronton courbe et fenêtres à lucarnes à ailerons. L'abbaye de Noyers, de l'ordre de Saint Benoît, est fondée au XIème siècle par un chevalier Hubert avec l'approbation du comte Foulques Nerra et confirmé par le roi Robert II vers 1031. L'abbaye très prospère, a laissé un remarquable cartulaire publié en 1872 par Casimir Chevalier. Elle avait été ravagée en 1562 par les protestants et 1589 par les catholiques. Elle entre en 1659 dans la congrégation de Saint Maur, et ceux sont les mauristes qui reconstruisirent les bâtiments conventuels en 1760.

Pavillon à combles mansardés de l'abbaye de Noyers

Le grand porche de l'abbaye de Noyers est encore jouxté par deux pavillons à combles mansardés qui servent en leur temps de conciergerie. "L'institution des abbés commandataires marqua, pour le monastère, le commencement de la déchéance". (R. Ranjard) ; l'abbaye fut supprimée en 1791, et ce qui reste des bâtiments claustraux est vendu comme biens nationaux.La salle capitulaire, classée aux monuments historiques depuis 1964, témoigne de l'importance de ce monastère dont le cartulaire est fort abondant. Il y a 18 prieurés sous son obédience. Deux martyrs au sujet desquels les renseignements manquent, saint Gratien et saint Aventin, y bénéficient d'un culte particulier. Les reliques du premier, conservées au monastère, sont le but d'un pélérinage actif. L'observance régulière de Saint Benoît parait s'être maintenue longtemps à Noyers, même au XVIème siècle durant cette période de troubles religieux. Il existait dans le bourg de Nouâtre une commanderie du Temple qui passa, après la suppression de l'ordre, aux Chevaliers de Saint Jean de Jérusalem.

A voir aussi le site réalisé par Bernard Danquigny sur NOYERS

Un lien sympa vers un superbe hébergement à Noyers

http://www.belleslocationsdevacances.com/location-abbaye-noyers-coteaux-riviere-03635.htm

Site réalisé par . Pour me contacter

A bientôt